image1 image2 image3 image4 image5

BONJOUR! JE SUIS SONIA PARADIS!| J'AIME LES TISSUS, LE PATRON ET LA COUTURE | J'ADORE PARTAGER MA PASSION AVEC MES ETUDIANTS! | JE CROIS QUE LA CREATIVITE PEUT CHANGER LE MONDE | BIENVENU SUR LE BLOGUE DE MA CHERE ENTREPRISE : LA FABRIQUE ETHIQUE!

lundi 17 novembre 2014

DIY: Comment personnaliser un chandail avec des ouvertures et du biais!

Modifier un chandail avec des trous
Tout d'abord, j'ai une confession à faire... je suis totalement incapable de résister aux chandails de laine qui se présentent à moi dans les friperies! 

Voyez-vous, je suis de celles qui magasinent avec les doigts. Lorsque je touche du cachemire, de l'angora, de la laine mérinos, de l'alpaga, ou tout autre fibre d'origine protéique poilue et douce, j'ai l'impression d'avoir trouvé un trésor et je le veux! Je rationalise le tout en me disant que la laine est une fibre noble extrêmement durable et qu'à 5,99$, je ne peux pas le laisser là! En fait, j'aime tellement la matière que je suis prête à faire de petites concessions quant à la coupe et au style... Dans le pire des cas, je le couperai! 

Me voilà donc avec de nombreux chandails qui ont besoin d'une touche personnelle! Aujourd'hui, j'ai choisi un chandail bleu royal pour vous montrer comment le revaloriser en créant des ouvertures décoratives:) Le tout joliment fini avec du biais ''fait maison''!

La première étape est de déterminer le centre du vêtement! Vous pouvez mesurer le vêtement à plat mais attention, certains vêtements se déforment un peu avec l'usage donc si vous travaillez avec du seconde main, il est probablement préférable d'identifier le centre de vêtement lorsqu'il est porté sur le corps!


Ensuite, il faudra couper les ouvertures! Je conseille de dessiner la forme et la taille de ces dernières lorsque le vêtement est porté afin de mieux visualiser le résultat:) Pour avoir des ouvertures totalement symétriques, je suggère de couper le côté droit et de transférer les pièces sur le côté gauche en repliant les pièces sur elles-mêmes et en les épinglant. Il s'agira alors de couper le contour...



Un fois les ouvertures complétées, il faut choisir un joli tissu pour créer notre biais! Il est évidemment possible d'acheter du biais déjà fabriqué en magasin mais, fabriquer son propre biais représente l'opportunité de choisir des motifs et des couleurs uniques! Considérant que la plupart de mes vêtements pour la saison hivernal sont gris et noir, j'ai choisi une toile de coton légère avec des imprimés vintage bien éclatants! Pour tailler du biais, il suffit de tracer des bandes de 4cm de largeur sur la longueur désirée dans le biais du tissu; donc à un angle de 45 degré de la lisière...


Ensuite, on coupe! Prendre garde car le tissu va bouger!


Il est maintenant temps de presser notre biais... cette étape est particulièrement importante et demande de la précision! Il existe des outils pour vous aider à atteindre un grand degré de précision dont celui-ci:



ou encore une version en papier et imprimable du ''Biais Tape Maker'' développé par le blogue Scientific Seamtress:). Je travaille personnellement avec du biais depuis longtemps donc j'ai suffisamment confiance en moi pour le faire sans l'aide de ces outils... À la base, l'objectif est de plier le biais en 4 parties égales! Donc un premier pressage à 1cm!


Ensuite, un second pressage à 1 cm sur l'autre côté du biais! Si vous avez dévié un peu lors du premier pressage, il ne faut pas s'en faire! Il faut simplement s'assurer que les deux côtés se rencontre au centre! Ensuite, il faut plier le biais sur lui-même en deux! Ne pas oublier de laisser le côté du dessous un millimètre plus long que celui du dessus!


La préparation du biais est terminée! Il faut maintenant le positionner sur notre projet de sorte à prendre le tissu en ''sandwich''! La partie du dessous du biais, plus large de 1 millimètre, sera positionnée sous le tissu. La raison est simple; lorsque nous allons faire notre couture pour assembler le biais au vêtement, nous voulons nous assurer de prendre le biais du dessous dans la couture donc il doit être plus long. En positionnant le biais autour des ouvertures, il est important de ne pas tirer et de laisser ce dernier se détendre afin qu'il conserve la même largeur partout! Placer des épingles pour maintenir le biais en place! Vous pouvez aussi faufiler le biais en place si ceci vous rassure:)


Maintenant il faut coudre le biais! La machine fait un beau travail mais l'opération demande de la délicatesse... Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec cette étape, il est possible d'assembler le biais totalement à la main à l'aide d'un joli point devant! Nous choisissons ici de faire une couture à la machine en conservant une distance de 1 ou 2 millimètre du pli extérieur du biais. 

Une fois le biais assemblé, il faudra assembler le devant du vêtement au col en s'assurant de bien distribuer nos ouvertures. En bref, le centre du col devra être au centre du vêtement, et la distance entre les ouvertures devra être répartie également des deux côtés.


Il maintenant temps d'assembler le vêtement au col en faisant en faisant une couture au point droit en respectant une valeur de couture de 1cm sur toute la circonférence du col! Idéalement, il faudrait par la suite faire un point zigzag sur le rebord de la valeur de couture pour solidifier le tissu et ''écraser" les épaisseurs. Par la suite, il faudra couper les excédents de tissus et fixer la valeur de couture au vêtement à l'aide d'un point de surfil... C'est un peu long mais ces dernières étapes aideront le vêtement à conserver sa forme:)


Et voilà! Mon beau chandail de laine et angora bleu royal a maintenant une identité unique! 


D'ailleurs, si vous voulez vous joindre à nous pour des cours de ''Upcycling'', nous avons un tout nouvel atelier intitulé ''Modifier vos vêtements'' qui débutera en janvier 2015! Nous vous invitons donc à réserver votre place en cliquant juste ICI:)

De mon côté, il me reste une bonne quantité de chandails de laine à revaloriser! Et vous, quel genre de trésor cachez-vous dans votre garde-robe?